samedi 19 novembre 2016

The Cure : The Concert !!!

Quel concert !!! Quel sublime moment !!!

Rétrospective :

J'ai découvert The Cure en 1984, j'étais en seconde, grâce à Véronique, une copine d'enfance que je vois toujours, qui m'a fait écouter 3 albums : Seventeen seconds, Faith et Pornography. Ce fut un choc émotionnel, musical, esthétique, rythmique. Ce choc m'habite toujours.

A partir de ce jour-là, je n'ai plus écouté qu'eux et tous ceux qui faisaient partie de cette mouvance appelé New Wave ou Dark Wave (Sisters of mercy, Virgin Prunes, etc.).

C'est aussi à ce moment-là que mon look s'est construit, structuré et surtout s'est vu à l'extérieur. Il n'existe qu'une seule photo de moi de cette époque (Merci François), je ne sais plus où elle a été prise mais il devait tard dans la nuit car tout est tombé, je parle des cheveux, en début de soirée, ils étaient toujours parfaitement dressés. Cette photo date de 1990 :
J'ai toujours ce look (à part les cheveux, au bureau, ce n'est plus possible) ce qui fait que je passe parfois pour un extra-terrestre dans le milieu gay parisien très "normé"...

Bref, The Cure m'a accompagné pendant toute ma jeunesse et continue toujours de passer régulièrement dans mon walkman (oui, j'utilise toujours ce mot).

Mais il manquait quelque chose de fondamental à cette adoration pour ce groupe mythique : les voir en live, en vrai. Ce jour est enfin arrivé ce mardi 15 novembre 2016. 32 ans d'attente, c'est pas mal comme niveau de patience, non ?

Et je ne fut absolument pas déçu. Ce concert fait partie des 3 grands concerts que j'ai vus ou que je veux voir. Le premier étant Lisa Gerrard de Dead Can Dance (fait), The Cure donc (fait) et il ne me reste plus qu'à voir en vrai Boy George (je vais être patient, encore...).

Donc, voici quelques images de ce concert, cet immense concert. 2 h 45 de live, c'est rare de nos jours, eux le font.
 
Voici ce que nous avons eu le bonheur d'entendre.
Intro :
- Tape
Mainset:
- Open
- All I Want
- Push
 
- In between Days
- Primary
- Pictures Of You
- High
- Lovesong
- Before Three
- A Night Like This
- The Walk
- Just Like Heaven
- Trust
- From The Edge Of The Deep Green Sea
- The Hungry Ghost
- One Hundred Years
- End

1er rappel :
- It Can Never Be The Same
- Burn
- Play For Today
- A Forest
2ème rappel :
- Lullaby
- Fascination Street
- Never Enough
- Wrong Number
3ème rappel :
- The Lovecats
- Hot Hot Hot!!!
- Friday I'm In Love
- Boys Don't Cry
- Close To Me
- Why Can't I Be You?

Un grand moment !!!
Un grand groupe !!!
Une grande... des grandes émotions !!!
Un grand rêve !!!
Je finirai par un concept qui est le miens depuis toujours :
"Plus la patience est grande,
plus le plaisir est grand..."

mardi 15 novembre 2016

Imany, une voix pénétrante...

Une voix envoûtante...
Une voix puissante...
Une voix black...
Une voix sensuelle...
Une voix chaude...
Une voix troublante...


Bref, Imany, c'est une voix black envoûtante puissante sensuelle chaude et troublante. Cette voix ma percée pendant presque 2 heures à l'Olympia. J'en ai même pleuré sur certains titres.

Moment particulier et rare...
Imany chante seule avec son guitariste sans micro...
Un petit moment de grâce très surprenant et rarissime.
 
Merci Imany pour cette merveilleuse soirée.

samedi 12 novembre 2016

Compote de Butternut à la vanille...

Hier soir, j'ai fait une expérience culinaire et, apparemment, d'après mes invités, c'était réussi et très bon. Donc, je partage avec vous cette recette :
Compote de Butternut
à la vanille...
Ingrédients :
  • 1 beau butternut
  • 2 belles oranges
  • 1 pomme
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • 2 gousses de vanille
  • 20 ml d'extrait de vanille
  • 80 ml de Grand-Marnier
  • 150 ml de jus de citron
Pour la déco :
  • 2 feuilles de menthe par personne
  • 1 kumquat confit
  • Sucre glace
Couper le butternut et la pomme en cubes. Découper les deux oranges (enlever la peau blanche, cela risquera de créer une amertume pas forcément très heureuse). Couper les gousses de vanille en deux, en extraire le coeur. Mettre tous les ingrédients dans un fait-tout et mettre sur feu très doux en mélangeant très régulièrement  (ça m'a pris une bonne heure). Lorsque le butternut est bien ramolli, passer au mixeur jusqu'à obtenir une compote bien lisse et onctueuse. Laisser refroidir.

Pour la présentation , mettre dans des récipients individuels, poser le kumquat au centre, placer les deux feuilles de menthe et saupoudrer de sucre glace.

Et voici le résultat :
 J'attends vos retours...

mercredi 9 novembre 2016

Vérité versus Mensonge

"Quand on s'est habitué aux mensonges,
la vérité à l'air suspecte."

"Demain les chats" - Bernard Werber

mardi 25 octobre 2016

Dead or Alive ?... Dead...

Pete Burns nous a quitté le 23 octobre.

Avec Boy George, c'est sont les deux artistes qui m'ont fait comprendre dans les années 80 que je n'étais pas tout seul, qu'il était possible d'être ce que l'on est réellement et pas seulement essayer de paraître ce que l'on doit être aux yeux des autres.

J'ai eu la chance de le voir en concert à l'Enfer en 1998... C'était comme une apparition magique.

Merci Pete pour ce que tu nous as donné, pour ce que tu m'as donné et bienvenue dans le paradis des folles. Tu va y être accueillie comme une reine !!!
Pete Burns
05 août 1959 - 23 octobre 2016

"You Spin me Round"

Pete Burns au fil du temps

jeudi 20 octobre 2016

L'anagramme du jour nous vient de Laurent Baffie

En parlant de Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa :


"Mon nain adoré..."
Anagramme de :
"Nadine Morano..."
Pas mieux...
Merci Monsieur Baffie !!!

lundi 17 octobre 2016

Lorsqu'une humiliation vous tombe dessus comme une perruque sur la soupe...


Alors... Il m'a fallu du temps mais j'ai fini par digérer et assumer ce qu'il m'est arrivé le 7 octobre dernier...


Lors du vernissage de l'exposition de Remy Armandh dans laquelle j'étais exposé et invité, j'ai fait une rencontre pour le moins "désagréable"...  Voici les faits :

Je suis arrivé depuis 2 minutes, à peine le temps de dire bonjour à l'Artiste, une femme d'un certain âge avance vers moi, sourire aux lèvres et me dit en posant la main sur mon ventre :

"Ah, c'est rigolo...
Je croyais que votre tee-shirt était en 3D...
Mais en fait non..."

Stupeur...

Ne sachant pas si cette créature malsaine était une amie de Remy, je ferme ma gueule, tourne les talons et pars vers des gens que je connais et qui, eux, sont bien élevés et savent être discrets et bienveillants...

Renseignements pris le lendemain, il s'agissait en fait d'une pique-assiette qui passe ses soirées à faire tous les vernissages pour picoler et bouffer gratos... La connasse !!! Que voici :
"Si je peux encore faire diminuer mon ventre,
en revanche, pour votre âge,
plus personne n'y peut plus rien..."


aurais-je dû lui répondre à cette morue !!!

dimanche 16 octobre 2016

Anniversaire = Déjeuner en amoureux

Un déjeuner dans un cadre sympa et élégant... Menu à base de soufflets... Divin...

"Le Champeaux"
Forum des Halles La Canopée, 75001 Paris
Brasserie contemporaine d'Alain Ducasse
Plat : Soufflet au fromage accompagné d'une salade
Dessert : Soufflet au chocolat accompagné d'une glace au chocolat
Le tout arrosé d'un Saint Emilion Grand Cru.

Café :